Obama sent envelopes containing HIV-infected blood

hiv-p1220314Saad Hussein, a Muslim Ethiopian refugee from President Obama’s hometown of Chicago has been arrested for allegedly sending Obama and his staff envelopes containing HIV-infected blood, in the hopes of killing or harming them.

It’s only the second time ever that HIV-infected blood has been sent with malicious intent through the U.S. mail system, a spokesman for the U.S. Postal Inspection Service said.

 

In the weeks leading up to Obama’s inauguration, Saad Hussein, an Ethiopian refugee in his late 20s, sent an envelope addressed to “Barack Obama” to offices of the Illinois government in Springfield, Ill., according to court documents. 

The envelope contained a series of curious items, including a letter with reddish stains and an admission ticket for Obama’s election-night celebration in Chicago’s Grant Park. Court documents said Hussein, who takes drugs to treat a mental illness, later told FBI agents he is “very sick with HIV” and cut his fingers with a razor so he could bleed on the letter.

Hazmat teams were called in after the envelope was opened, and offices of the Illinois Department on Aging and the Department of Revenue were locked down for nearly two hours, locking 300 staffers in their offices, court documents said.

Hussein, with his brother acting as an interpreter, told FBI agents he was actually “an admirer” of Obama and was “seeking help from the government,” according to court documents. He also told them he was hoping to obtain tickets to the Inaugural ceremonies in Washington, the documents said.

Days after sending the letter to Obama, Hussein allegedly placed two more letters in the mail, one addressed to “Emanuel,” an apparent reference to Obama’s current Chief of Staff, Rahm Emanuel. The two letters contained what appeared to be dried blood, the court documents said.

Hussein, who has never held a job in the three years he’s been in the United States, was arrested last month. He was charged with “knowingly” mailing letters “containing HIV-infected blood, with the intent to kill or injure another,” in violation of federal law.

 

Obsession – Islam’s War Against the West

Almost 70 years ago, Europe found itself at war with one of the most sinister figures in modern history: Adolf Hitler. When the last bullet of World War II was fired, over 50 million people were dead, and countless countries were both physically and economically devastated. Hitler’s bloody struggle sought to forge the world anew, in the crucible of Nazi values. How could such a disaster occur? How could the West have overlooked the evil staring it in the face, for so long, before standing forcefully against it?

Today, we find ourselves confronted by a new enemy, also engaged in a violent struggle to transform our world. As we sleep in the comfort of our homes, a new evil rises against us. A new menace is threatening, with all the means at its disposal, to bow Western Civilization under the yoke of its values. That enemy is  Islam.

Using images from Arab TV, rarely seen in the West, Obsession reveals an ‘insider’s view’ of the hatred the Muslims are teaching, their incitement of global jihad, and their goal of world domination. With the help of experts, including first-hand accounts from a former PLO terrorist, a Nazi youth commander, and the daughter of a martyred guerilla leader, the film shows, clearly, that the threat is real.

A violent religion is being hijacked by a dangerous foe, who seeks to destroy the shared values we stand for. The world should be very concerned.

Islamic terror group CAIR Wants to terrorize FITNA Viewers in Arizona

On Monday Arizona Senator Jon Kyl announced that he will be holding a screening of the truth of Islam movie Fitna.
Of course once this was announced the Islamic terror supporting group of Council on American Islamic Relations couldn’t leave it alone. CAIR wants one of their representatives present so that they can present the “other side” of the argument. They also said that the film’s creator Geert Wilders spewed hatred, but of course CAIR did not mention a word about the hate being spewed by the Muslims in the film. Nor did CAIR mention a word about the hate being spewed against Jews at these Muslim rallies.

jon_kyl_official_109th_congress_photo

The Arizona chapter of the Council on American-Islamic Relations (CAIR-AZ) today called on one of that state’s senators to invite Muslim representatives to offer a balancing perspective to a screening of an anti-Islam film he is hosting in Congress.

On Thursday, Sen. Jon Kyl (R-AZ) will host a closed-door screening of a 15-minute film by Dutch lawmaker Geert Wilders. Wilders was recently denied entry to Britain because of his extreme anti-Muslim views, including urging that the Quran, Islam’s revealed text, should be banned. One of the event’s co-sponsors, the Center for Security Policy headed by Frank Gaffney, is linked to an anti-Islam group that has advocated prison terms in the U.S. for “adherence to Islam.”

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

 

Fitna is a 2008 short film by Dutch parliamentarian Geert Wilders. Approximately 17 minutes in length, the film shows a selection of Suras from the Quran, interspersed with media clips and newspaper clippings showing or describing acts of violence and/or hatred by Muslims. The movie wishes to demonstrate that the Quran, and the Islamic culture in general, motivates its followers to hate all who violate the Islamic teachings. Consequently, the film argues, Islam encourages, among others, acts of terrorism, anti-Semitism, violence against women, and Islamic universalism. A large part of the movie deals with the influence of Islam on the Netherlands.

20080930_wilder_g

The film’s title, “Fitna”, is an Arabic term used to describe “disagreement and division among people” or a “test of faith in times of trial”.Wilders, a prominent critic of Islam, described the movie as “a call to shake off the creeping tyranny of Islamisation”.
On March 27, 2008, Fitna was released to the Internet on the video sharing website Live leak in Dutch and English versions. The following day, Live leak removed the film from their servers, citing serious threats to their staff. On March 30, Fitna was restored on Live leak following a security upgrade, only to be removed again shortly afterwards by Wilders himself because of copyright violations. A second edition was released on April 6.
Directed by “Scarlet Pimpernel”
Written by Geert Wilders, Scarlet Pimpernel.
Music by Edward Greg
Pyotr Ilyich Tchaikovsky
Editing by Scarlet Pimpernel

 

Watch Fitna Part one online from this link

 https://oxyuranusscutellatus.wordpress.com/2008/12/19/fitnathe-truth-about-islam-1/

 

Watch Fitna Part Two online from this link

https://oxyuranusscutellatus.wordpress.com/2008/12/19/fitnathe-truth-about-islam-2/

Le Coran et la Violence de l’islam

Voici les paroles, sentences, enseignements et les ordres de l’islam que les musulmans attribuent fièrement à Allah, sans honte ni pudeur.

 

 

1.       Le devoir de combattre

 

« Combattez dans le sentier d’Allah, et sachez qu’il entend et sait tout » (2, 244)

 

« La guerre vous est prescrite et vous l’avez prise en aversion. Il se peut que vous ayez de l’aversion pour ce qui est bon pour ce qui vous est avantageux et que vous aimiez ce qui vous est nuisible. Allah le sait et vous ne le savez pas » (2 : 216)

 

« Ils t’interrogent sur le mois sacré ; ils te demandent si l’on peut faire la guerre durant ce mois. Dis-leur : « Combattre en ce mois est un péché grave ; mais il est encore plus grave de détourner les hommes de la voie d’Allah, de ne point croire en lui, de profaner la mosquée sacrée et d’en chasser les habitants. La subversion (l’idolâtrie) est pire que le carnage » (2, 217)

 

« Nous vous mettrons à l’épreuve pour connaître jusqu’à ce que nous connaissions les hommes qui combattent pour la religion d’Allah et qui persévèrent. Nous examinerons votre conduite. » (47, 31)

 

« Chargés ou légers, partez à la guerre. Combattez de vos biens et de vos personnes dans le chemin d’Allah. Cela vous sera plus avantageux si vous le comprenez. » (9, 41)

 

2. Peut-on échapper au devoir du combat ?

a. Les malades, les handicapés et les dépourvus

 

« Si l’aveugle, le boiteux, l’infirme, ne vont point à la guerre, on ne leur imputera pas à crime… Mais Allah infligera un châtiment douloureux à ceux qui auront tourné le dos à ses commandements » (48, 17)

 

« Les faibles, les malades, ceux qui n’ont pas de moyens, ne seront pas tenus d’aller à la guerre, pourvu qu’ils soient sincères envers Allah et son messager » (9, 91)

 

« Nul grief non plus envers ceux qui sont venus te demander des montures et à qui tu as répondu : « Je n’ai pas de chevaux à vous fournir » et qui sont repartis les larmes aux yeux, affligés de ne pouvoir s’équiper eux-mêmes » (9, 92)

b. Les lâches

 

« Ô croyants ! Qu’avez-vous donc, lorsque au moment où l’on vous a dit : Allez combattre dans le chemin d’Allah, vous vous êtes montrés lourds et comme attachés à la guerre » (9, 38)

 

« Ceux qui sont demeurés dans leurs foyers [à l’époque de l’expédition de Tabouk], étaient enchantés de rester en arrière du Prophète. Il leur répugnait de combattre, dans le sentier d’Allah, de leurs biens et de leurs personnes. Ils disaient : N’allez pas à la guerre pendant ces chaleurs ! Dis-leur : « La chaleur du feu de la Géhenne est plus brûlante encore ! Ah s’ils comprenaient ! » (9, 81)

 

« S’il s’était agi d’un succès très proche, d’une courte expédition avec un but fixe, ils t’auraient suivi sans difficulté. Mais la route leur parut longue, et cependant ils jurent par Allah, et diront : Si nous l’avions pu, nous serions partis avec vous ! Ils se perdent eux-mêmes, car Allah sait parfaitement qu’ils mentent. Qu’Allah te pardonne ! Pourquoi leur as-tu permis de se dispenser de l’expédition ? Pourquoi n’as-tu pas attendu de pouvoir distinguer parmi eux les sincères et les menteurs? » (9, 42-43)

 

« Ceux qui croient en Allah et au jour dernier ne te demandent point la permission de ne point combattre de leurs biens et de leurs personnes. Ce sont ceux qui ne croient pas en Allah et au jour dernier qui sollicitent cette dispense. Leur cœur doute et ils chancellent dans leur incertitude. S’ils avaient voulu aller à la guerre, ils s’y seraient préparés. Mais Allah n’a pas souhaité qu’ils y allassent. Il les a rendus paresseux. On leur a dit : Restez avec ceux qui restent ». (9, 44-46)

 

« Allah connaît bien ceux d’entre vous qui créent des obstacles ainsi que ceux qui disent à leurs frères : Venez à nous ! et qui ne mettent guère d’empressement au combat par avarice envers vous. Mais lorsque la peur les prend, ils portent sur toi des yeux révulsés d’agonisants. Quand elle les quitte, ils vous lacèrent de leur langue effilée, recherchant avidement des biens. Ce ne sont pas des croyants. Allah rend nulles leurs actions ; c’est facile pour lui.(33, 18-19)

 

« As-tu vu ceux à qui on a dit dans le passé : Cessez le combat, accomplissez la prière, faites l’aumône. Quand on leur a ensuite ordonné de combattre, une partie d’entre eux, craignant les hommes autant qu’Allah ou plus encore, se sont écriés : Seigneur, pourquoi nous ordonnes-tu la guerre ? Pourquoi ne pas la reporter à plus tard ? Réponds-leur : La vie d’ici-bas n’a que peu de valeur, la vie future est meilleure pour ceux qui craignent Allah. Là on ne vous trompera pas d’une pellicule de datte». (4, 77)

 

« Ils s’imaginaient que les confédérés ne s’éloigneraient pas. Mais si les confédérés revenaient, ils souhaiteraient s’en aller nomadiser avec les Bédouins. Ils demanderaient alors de vos nouvelles ; mais s’ils restaient parmi vous, ils ne combattraient guère » (33, 20)

 

c. Les méchants et les hypocrites

 

« On s’en prendra à ceux qui te demandent l’exemption alors qu’ils sont riches et qu’ils préfèrent rester à l’arrière. Le sceau est imprimé sur leur cœur ; ils ne savent rien ». (9, 93)

 

« Quand une sourate est révélée prescrivant de croire en Allah et de combattre avec son messager, les plus riches d’entre eux te demandent de les exempter. Ils disent : « Laisse-nous avec ceux qui restent ». (9, 86)

 

« À votre retour ils vous adjureront de vous détourner d’eux et de ne pas les blâmer. Éloignez-vous d’eux ! Ils sont immondes. En rétribution de leurs œuvres, leur asile sera la Géhenne. Ils vous adjureront de les excuser. Mais si vous êtes bienveillants envers eux, Allah n’agréera pas les excuses des pervers ».(9, 95-96)

 

« Certains Bédouins qui sont restés en arrière te diront : Nos biens et nos familles nous ont retenus ; implore pour nous le pardon d’Allah. Ils disent avec leurs langues ce qui n’est point dans leurs cœurs. Dis : Qui peut lutter contre Allah, s’il veut vous affliger d’un malheur ou vous apporter un bien ? Il est informé de vos actions ». (48-11)

 

« Ceux qui étaient pourtant engagés auparavant envers Allah à ne pas tourner le dos. Ils auront à répondre de cet engagement. Dis : Si vous tentez de fuir la mort ou le meurtre à la guerre vous ne jouirez que peu de temps ». (33 ; 15-16)

 

« Ils attendent les événements : si Allah vous accorde la victoire ils disent : Ne sommes-nous pas avec vous ? Si la fortune sourit aux incrédules, ils leur disent : N’étions-nous pas en mesure de vous vaincre et ne vous avons-nous pas au contraire protégés contre les croyants ? Allah jugera entre vous au jour de la Résurrection. Il ne permettra pas aux mécréants de vaincre les croyants ». (4, 141)

 

« Si tu obtiens un succès cela les met mal à l’aise. Si un revers t’atteint, ils tournent le dos et se réjouissent en disant : « Nous avions pris nos précautions ! » Dis-leur : « Il ne nous arrivera que ce qu’Allah nous a destiné. Il est notre maître et c’est en lui que les croyants mettent leur confiance ! » Dis-leur : « Qu’attendez-vous qu’il nous arrive, sinon l’une des deux plus belles éventualités ? Nous-mêmes attendons pour vous qu’Allah vous châtie directement ou par nos mains. Attendez donc ! Nous attendons aussi avec vous ! » (9, 50-52)

 

« Les croyants furent éprouvés et durement secoués quand les hypocrites et ceux dont le cœur est malade vous disaient : Allah et son Messager ne nous ont fait qu’une fausse promesse ; quand un groupe d’entre eux disaient : Ô gens de Yathrib votre place n’est pas ici, partez ! Certains d’entre eux demandèrent pourtant au Prophète la permission de se retirer en disant : Nos maisons sont restées sans protection. Mais elles ne l’étaient pas et ils ne souhaitaient que fuir. Si l’ennemi était alors entré dans la ville et leur avait demandé d’abjurer ils auraient accepté de le faire sans tarder ». (33, 11-14)

 

« S’ils étaient partis avec vous, ils n’auraient fait qu’accroître votre embarras ; ils auraient semé le trouble dans vos rangs en cherchant à exciter la sédition, car ils trouvent parmi vous des auditeurs attentifs. Mais Allah connaît les méchants. Auparavant ils ont déjà tenté de faire naître la rébellion et d’embrouiller tes plans jusqu’au moment où la vérité est apparue et où la volonté d’Allah s’est manifestée en dépit de leur hostilité. L’un d’entre eux a dit : « Dispense-moi de la guerre ; ne m’incite pas à la tentation. » Mais n’y ont-ils pas déjà succombé ? La Géhenne environne les impies ». (9, 47-49)

 

« Pourquoi ne combattrions-nous pas dans le chemin d’Allah alors que les hommes les plus faibles, les femmes et les enfants s’écrient : Seigneur tire-nous de cette ville dont les habitants sont injustes, envoie-nous un protecteur et un défenseur ». (4, 75)

 

3. Allah combat avec les croyants

 

« Ô croyants ! Si vous faites triompher la cause d’Allah, il vous assistera et affermira vos pas ». (47, 7)

 

« Lorsque vous imploriez l’assistance de votre Seigneur, il vous a exaucés : « Je vous appuierai de mille anges qui se succéderont à vos côtés » a-t-il dit. Il a fait cela pour vous apporter la bonne nouvelle et mettre la confiance en vos cœurs. Il n’est de secours que celui qui vient d’Allah, car il est le puissant, le sage ». (8, 9-10)

 

« Ô croyants ! Souvenez-vous des bienfaits d’Allah envers vous quand les armées vous assaillaient ! Nous avons envoyé contre elles un vent et des légions invisibles. Allah voyait ce que vous faisiez. Quand elles fondaient sur vous de toutes parts, que vos regards étaient troublés et que votre cœur remontait à votre gorge vous formiez sur Allah toutes sortes de suppositions ». (33, 9-10)

 

« Allah a repoussé les mécréants avec leur rage sans qu’ils aient obtenu aucun avantage. Il a épargné aux croyants un combat. Il est fort et puissant ».(33, 25)

 

« Rappelle-toi le jour où deux cohortes de votre armée étaient prêtes à s’enfuir ; Allah fut leur protecteur. Que les croyants s’en remettent donc à Allah ».(3, 122)

 

« Si vous êtes persévérants, si vous craignez Allah et que les ennemis viennent à fondre sur vous, il fera voler à votre secours cinq mille de ses anges bien équipés. Allah vous annonce cela pour mettre dans votre cœur la sécurité et la confiance. La victoire ne peut venir que d’Allah, le puissant, le sage. Il saurait tailler en pièces les mécréants, les renverser et les culbuter ». (3, 125-127)

 

« Ne soyez point faibles et n’appelez point à la paix lorsque vous êtes les plus forts et qu’Allah est avec vous ! Il ne vous privera point du bénéfice de vos œuvres ».(47, 35)

 

« Allah dit aux anges : Je suis avec vous. Affermissez les croyants. Je vais jeter la terreur dans le cœur des mécréants. Frappez leur cou et leurs doigts. Ils se sont séparés d’Allah et de son Prophète. Allah est terrible dans son châtiment contre quiconque agit ainsi ». (8, 12-13)

 

« Il vous a donné la victoire à Badr alors que vous étiez faibles. Craignez-le et rendez-lui grâces ».(3, 123)

 

« Allah a déjà accompli sa promesse envers vous lorsqu’il vous a donné la permission d’anéantir vos ennemis. Mais vous avez fléchi et vous êtes disputés au sujet des ordres reçus ; vous avez alors désobéi après qu’Allah vous eut fait voir quel était l’objet de vos souhaits. Une partie d’entre vous désirait les biens de ce monde, les autres aspiraient à la vie future. Allah vous a fait prendre la fuite devant vos ennemis pour vous éprouver. Il vous a ensuite pardonné car il est plein de bonté pour ses fidèles. Tandis que vous preniez la fuite sans écouter la voix de quiconque. Le Prophète vous rappelait au combat depuis l’arrière. Allah vous a fait éprouver affliction sur affliction afin que vous ne ressentiez de chagrin ni à cause du butin qui vous échappait ni en raison du malheur qui vous accablait ». (3, 152-153)

 

« Après ce revers, Allah fit descendre sur une partie d’entre vous la sécurité et le sommeil tandis que d’autres, préoccupés seulement d’eux-mêmes, entretenaient sur Allah de fausses pensées, des pensées d’idolâtres. Ils disaient : Qu’avons-nous à gagner dans tout cela ? Réponds-leur : Toute l’affaire dépend d’Allah. Ils cachent au fond de leur âme ce qu’ils ne te montrent pas. Ils disent : Si nous avions eu part à la décision nous n’aurions pas eu à déplorer de morts ici. Réponds-leur : Quand bien même vous seriez restés dans vos maisons la mort aurait frappé dans leur lit ceux dont le trépas était écrit là-haut afin que le seigneur éprouve ce que recèlent vos cœurs et qu’il en purifie le contenu. Allah connaît ce que cachent les cœurs ». (3, 154)

 

« Quand les croyants virent les confédérés, ils s’écrièrent : Voilà ce qu’Allah et son messager nous avaient promis. Ils ont été véridiques. Cela n’a fait qu’accroître leur foi et leur soumission ». (33, 22)

 

« Allah a fait descendre de leurs fortins ceux des Gens du Livre qui soutenaient les coalisés. Il a jeté l’effroi dans leurs cœurs. Vous en avez tué une partie et réduit les autres en captivité ». (33, 26)

 

« C’est lui qui a écarté de vous le bras de vos ennemis et qui les a mis à l’abri de vos bras dans la vallée de la Mecque après vous avoir donné la victoire sur eux ». (48, 24)

 

« Allah vous a secourus en maints endroits. Le jour de Hunayn vous vous êtes laissé griser par votre grand nombre qui ne vous a servi à rien. Aussi étendue soit-elle vous avez ensuite trouvé la terre bien étroite, vous avez tourné le dos à l’ennemi et vous êtes enfuis ».(9, 25)

 

« Un signe vous est apparu lorsque les deux armées se rencontrèrent. Les uns combattaient dans le chemin d’Allah alors que les autres étaient infidèles. Or les seconds voyaient les croyants en nombre deux fois plus important qu’eux. Allah apporte son secours à qui il veut. Voici là un avertissement pour les hommes qui sont clairvoyants ».(3, 13)

 

« Souviens-toi qu’Allah te montrait en songe les ennemis peu nombreux. S’il te les avait présentés plus puissants, vous auriez perdu courage et vous vous seriez disputés à propos de la décision à prendre. Allah a voulu vous en préserver car il connaît parfai­tement ce que recèlent vos cœurs ». (8, 43)

 

« Ô croyants ! Soyez inébranlables lorsque vous rencontrez une troupe ennemie ! Invoquez sans cesse le nom d’Allah pour être victorieux. Obéissez à Allah et à son Prophète. Ne vous dis­putez pas car ceci abattrait votre courage et vous priverait du succès. Soyez patients ! Allah est avec les patients ». (8, 45-46)

 

« Ne soyez pas comme ceux qui sortirent de leurs demeures avec arrogance et ostentation pour détourner les hommes de la voie d’Allah. Leurs méfaits ne peuvent échapper à Allah. Satan a embelli leurs actions à leurs yeux leur disant : Vous êtes maintenant invincibles ; je suis votre soutien. Mais quand les deux armées s’opposèrent, il tourna le dos en disant : Je vous abandonne ; je vois ce que vous ne voyez pas. Je crains Allah dont les châtiments sont terribles ». (8, 47-48)

 

« Allah a maintenant allégé votre tâche, car il connaît votre faiblesse. S’il se trouve cent braves combattants croyants ils en vaincront deux cents et mille triompheront de deux mille avec la permission d’Allah, car il est avec les intrépides ». (8, 66)

 

« Lorsque Allah vous promettait la victoire sur l’une ou l’autre de deux troupes, vous avez choisi celle qui était désarmée. Or Allah voulait au contraire prouver la vérité en exterminant les infidèles jusqu’au dernier pour établir la vérité et anéantir le mensonge en dépit des coupables ». (8, 7-8)

 

4. Comment traiter les ennemis d’Allah

 

« Lorsque vous rencontrez les mécréants au combat, frappez-les au cou. Quand vous les aurez vaincus, enchaînez-les solidement. Après la guerre vous les libérerez gracieusement ou contre rançon. Il en est ainsi. Si Allah voulait, il les réduirait lui-même. Mais il veut vous éprouver les uns par les autres ». (47, 4)

 

« Il n’a été donné à aucun prophète de faire des prisonniers tant qu’il n’a pas anéanti les mécréants sur la terre. Vous désirez les biens de ce monde et Allah veut vous donner ceux de la vie future. Il est puissant et sage ». (8, 67)

 

« Ô Prophète ! Dis à tes captifs : Si Allah voit de la droiture en vos cœurs, il vous accordera plus de richesses qu’il ne vous en a enlevées ! Il vous pardonnera, car il est compatissant et miséricordieux. S’ils veulent te trahir, c’est qu’ils ont trahi Allah auparavant. Il les a livrés. Il est savant et sage ». (8, 70-71)

 

5. Récompense des combattants

 

« Que ceux qui veulent échanger la vie présente contre celle de l’au-delà combattent dans le chemin d’Allah ! Qu’ils succombent ou qu’ils soient vainqueurs, nous leur accorderons une généreuse récompense ». (4, 74)

 

« Il vous introduira dans les Jardins où coulent des ruisseaux et dans d’agréables demeures des Jardins d’Eden. Voilà bien un immense bonheur ! Il vous accordera d’autres choses encore que vous aimez : l’assistance d’Allah et une victoire prochaine. Annonce donc la bonne nouvelle aux croyants ». (61, 12-13)

 

« Ceux qui obéissent à Allah et à son prophète entreront dans la communion de ceux qu’Allah a comblés : les prophètes, les justes, les martyrs et les saints. Quelle magnifique assemblée ! » (4, 69)

 

« Les fidèles qui restent dans leurs foyers au lieu de combattre, exception faite des infirmes, ne sont pas les égaux de ceux qui luttent dans le chemin d’Allah, y engageant leurs biens et leurs personnes. Allah a assigné un rang plus élevé à ces derniers. Il a fait de belles promesses à tous, mais il préfère les combattants aux autres et il leur a destiné une immense récompense, un rang plus élevé auprès de lui, le pardon et la miséricorde. Il est clément et compatissant ». (4, 95-96)

 

« Allah a acheté aux croyants leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattront dans le chemin d’Allah ; ils tueront et ils seront tués. C’est une promesse vraie. Il l’a faite dans la Thora, l’Évangile et dans le Coran. Et qui est plus fidèle à ses engagements qu’Allah ? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez réalisé car c’est un ineffable bonheur ». (9, 111)

 

« Les médinois et les bédouins campant aux alentours n’ont aucune raison de rester en arrière du prophète d’Allah ni de préférer leur vie à la sienne. Ni la soif ni la fatigue ni la faim ne les atteindront sur le chemin d’Allah. Ils ne parcourront aucune terre – à la colère des incrédules – et n’obtiendront aucun avantage sur les ennemis sans que soit portée à leur crédit une bonne œuvre. Allah ne laisse pas perdre la récompense de ceux qui font le bien. Ils ne supporteront aucune dépense petite ou grande, ils ne franchiront aucune vallée sans que tout ne soit inscrit à leur actif afin qu’Allah leur accorde la meilleure récompense pour leurs actes ». (9, 120-121)

 

6. Béatitude des morts

 

« À ceux qui sont restés chez eux et disent : Si nos frères nous avaient écoutés ils n’auraient pas été tués, réponds : Mettez-vous donc à l’abri de la mort si vous êtes véridiques ». (3, 168)

 

« Ne crois pas que ceux qui ont succombé dans le chemin d’Allah soient morts. Non ! Ils vivent auprès de leur seigneur et reçoivent de lui leur nourriture. Remplis de joie par les bienfaits dont Allah les a comblés ils se réjouissent car ils savent que ceux qui marchent sur leurs traces et ne les ont pas encore rejoints seront à l’abri des peurs et des peines. Ils se réjouissent des bienfaits d’Allah, de sa générosité et de ce qu’il ne frustre point les croyants ». (3, 169-171)

 

« Que vous soyez tués dans le chemin d’Allah ou que vous mouriez d’une mort naturelle, l’indulgence et la miséricorde d’Allah vous seront plus utiles que les richesses que vous amassez ». (3, 157)

 

« La rétribution de celui qui quitte sa maison et que la mort frappe sur le chemin d’Allah et de son prophète incombe à Allah. Il est indulgent et miséricordieux ». (4, 100)

 

« Allah ne rendra pas vaines les actions de ceux qui sont tués dans son chemin. Il les dirigera, améliorera leur condition et les introduira dans le Paradis qu’il leur présentera ».(47, 4-6)

 

7. Le butin

 

« Ils t’interrogeront au sujet du butin. Réponds-leur : Le butin appartient à Allah et à son prophète… Obéissez à Allah et à son prophète si vous êtes croyants ». (8, 1)

 

« Quelque butin que vous ayez pris sachez que le cinquième en revient à Allah, au Prophète et à ses proches, aux orphelins, aux pauvres et aux voyageurs, si vous croyez en Allah et en ce que nous avons révélé à notre serviteur au jour de la distinction ». (8, 42)

 

« Allah vous a promis un riche butin ; il s’est hâté de vous l’accorder. Il a détourné de vous le bras de ces gens afin que ceci soit un signe pour les croyants et qu’il vous guide sur la voie droite. Il vous promet un autre butin dont vous ne pourriez vous emparer seuls mais qu’Allah a déjà en son pouvoir car il est omnipotent ». (48, 20-21)

 

« Allah vous a fait hériter de leur contrée, de leurs demeures, de leurs biens et d’une terre que vous n’aviez encore jamais foulée de vos pieds. Allah est omnipotent ».(33, 27)

« Nourrissez-vous des biens licites de votre butin et craignez Allah. Il est clément et miséricordieux ». (8, 69)

 

8. Le jihad contre les mécréants

 

« Dis à ceux des bédouins qui sont restés en arrière : Vous serez bientôt appelés à marcher contre un peuple redoutable. Vous les combattrez à moins qu’ils n’embrassent l’islam. Si vous obéissez, Allah vous accordera une belle récompense mais si vous vous détournez comme naguère, il vous infligera un douloureux châtiment ». (48, 16)

 

« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au jour dernier, n’interdisent pas ce qu’Allah et son messager ont défendu, et ceux des Gens du Livre, qui ne professent pas la vraie religion ; combattez-les jusqu’à ce qu’ils paient la jizia (le tribut) de leurs propres mains, alors qu’ils soient humiliés». (9, 29)

 

« S’ils sombrent de nouveau dans la mécréance, saisissez-les et tuez-les partout où vous les rencontrerez. Ne prenez ni protecteur ni défenseur parmi eux. » (4, 89)

 

« Les croyants combattent dans le chemin d’Allah, les infidèles dans le chemin des tâghût. Combattez donc les suppôts de Satan, car les stratagèmes du démon sont impuissants ».(4, 76)

 

« Combattez dans le chemin d’Allah ceux qui vous combattent, mais ne commettez pas d’injustice. Allah n’aime pas ceux qui sont injustes. Chassez-les d’où ils vous auront chassés. La subversion est pire que le meurtre. Ne leur livrez point combat près de la mosquée sacrée à moins qu’ils ne vous y attaquent. S’ils le font, tuez-les. Tel est le châtiment des mécréants. S’ils mettent un terme à leur action, Allah usera d’indulgence et de miséricorde ». (2, 190-192)

 

« Combattez-les jusqu’à ce que la subversion ait cessé et que le culte soit rendu à Allah seul. S’ils arrêtent le combat, cessez les hostilités sauf contre les impies ». (2, 193)

 

« Ô prophète ! Incite les croyants à combattre ! Vingt braves d’entre eux terrasseront deux cents mécréants. Cent en vaincront mille parce que les incrédules ne comprennent rien ». (8, 65)

 

« Ô vous qui croyez lorsque vous rencontrez les mécréants en marche contre vous ne fuyez pas ! Quiconque tournera le dos en ce jour – sauf s’il se rend à un autre combat ou se rallie à une autre troupe – sera chargé de la colère d’Allah. Sa demeure sera la Géhenne. Quel détestable séjour. (8, 15-16)

 

« Ce n’est pas vous qui les avez tués, c’est Allah. Ce n’est pas toi qui lançais, c’est Allah pour éprouver les croyants par une belle épreuve. Il entend et il sait tout. Voilà votre sort. Allah met à néant la ruse des mécréants ». (8, 17-18)

 

« Ô mécréants ! Vous escomptiez la victoire : vous voilà servis ! Si vous renonciez à nous combattre, ce serait plus avantageux pour vous. Si vous y revenez, nous y reviendrons aussi. Aussi nombreuses soient-elles, vos troupes ne vous serviront à rien, car Allah est avec les croyants ». (8, 19)

 

« Si tu les rencontres au combat, traite-les de telle sorte que ceux qui les suivent soient découragés et incités à réfléchir. Si tu crains quelque perfidie de la part d’une nation, rejette son alliance et agis de même à son égard. Allah n’aime pas les perfides. Que les mécréants ne croient pas avoir le dessus ! Ils ne sauraient vous dominer ». (8, 57-59)

 

« Mettez sur pieds tout ce dont vous disposez en forces et en cavaliers pour terroriser les ennemis d’Allah et les vôtres ainsi que d’autres encore que vous ne connaissez pas mais qu’Allah con­naît. Tout ce que vous aurez dépensé dans le chemin d’Allah vous sera rendu ; vous ne serez pas lésés. S’ils inclinent à la paix, consens-y. Aie confiance en Allah, car il entend et sait tout. S’ils te trahissent, Allah te suffira, car c’est lui qui t’assiste de son secours et de celui des croyants ». (8, 60-62)

 

« Si une blessure vous atteint, les mécréants en ont déjà subi de semblables. Nous faisons alterner pour vous les revers et les succès, afin qu’Allah reconnaisse les croyants et qu’il choisisse parmi vous ses témoins. Allah n’aime pas les injustes, afin d’éprouver les croyants et d’anéantir les mécréants ». (3, 140-141)

 

« Comptez-vous entrer dans le Paradis avant qu’Allah ait reconnu ceux qui ont combattu et ceux qui sont patients ? » (3, 142)

 

« Si les hypocrites, ceux dont le cœur est malade et ceux qui sèment le trouble à Médine ne cessent pas, nous t’assisterons contre eux et ils ne resteront que peu de temps dans ton voisinage. Ils sont maudits. En quelque lieu qu’on les trouve, ils seront capturés et impitoyablement tués selon la loi d’Allah établie envers ceux qui vivaient auparavant. Tu ne trouveras aucun changement dans la loi divine ». (33, 60-62)

 

« Voici la proclamation adressée par Allah et son messager le jour du pèlerinage : Allah et son messager sont déliés de tout engagement envers les polythéistes. Si vous vous repentez cela vous sera plus avantageux ; si vous vous détournez, sachez que vous ne prévaudrez pas contre Allah ! Annonce un douloureux châtiment aux mécréants, sauf à ceux avec qui vous avez pactisé, qui n’ont pas trahi et qui n’ont pas prêté main forte contre vous. Respectez votre pacte avec eux jusqu’à son terme. Allah aime ceux qui le craignent ». (9, 3-4)

 

« Ne perdez pas courage, ne vous affligez pas ; vous serez victorieux si vous êtes croyants ». (3, 139)

 

« Ce sont les mécréants qui vous ont interdit l’accès à la mosquée sacrée de la Mecque ; ils ont empêché que les offrandes entravées ne parvinssent au lieu d’immolation. Or des croyants et des croyantes que vous ne connaissez pas s’étaient mêlés à eux et vous auriez risqué de les piétiner vous rendant ainsi coupables d’un crime involontaire. Allah fait entrer qui il veut dans sa miséricorde. Si ces croyants avaient pu être distingués des autres, nous aurions infligé aux mécréants un douloureux châtiment ». (48, 25)

 

« Ô prophète ! Fais la guerre aux mécréants et aux hypocrites et sois rude envers eux ! La Géhenne sera leur demeure. Quelle détestable fin ». (66, 9)

 

« Allah couvrira d’opprobre les infidèles. À l’expiration des mois sacrés, tuez les polythéistes partout où vous les trouverez, capturez-les, assiégez-les et tendez-leur des pièges. Mais s’ils reviennent à Allah, s’ils observent la prière et font l’aumône laissez-les tranquilles, car Allah est indulgent et compatissant ». (9, 2-5)

 

« S’ils violent leurs serments après avoir contracté alliance avec vous, s’ils s’attaquent à votre religion, combattez les chefs des mécréants – parce qu’ils ne respectent aucun serment – afin qu’ils cessent leurs méfaits. Ne combattrez-vous donc pas des gens qui ont violé leurs serments et se sont efforcés de chasser le messager ? Ce sont eux qui vous ont agressés. Les craindrez-vous ? Allah est bien plus à craindre qu’eux si vous êtes croyants ». (9, 12-13)

 

« Combattez-les, afin qu’Allah les châtie par vos mains et les couvre d’opprobre, afin qu’il vous donne la victoire sur eux et guérisse les cœurs des croyants. Il en extirpera la colère. Allah revient à celui qu’il veut, car il est omniscient et sage. Pensez-vous que vous serez abandonnés, qu’Allah ne connaît pas ceux d’entre vous qui combattent et qui n’ont pas cherché d’autre allié que lui, son messager et les croyants ? Allah est parfaitement instruit de vos actions ». (9,14-16)

 

« Vous en trouverez d’autres qui chercheront à gagner également votre confiance et celle de leur nation. Chaque fois qu’ils tromperont dans la sédition, ils retomberont dans l’idolâtrie. S’ils ne se mettent pas à l’écart, s’ils ne vous offrent pas la paix et ne s’abstiennent pas de vous combattre saisissez-les, massacrez-les partout où vous les trouverez. Nous vous donnons sur eux un pouvoir absolu ». (4, 91)

 

« Ô croyants ! Combattez les mécréants qui vous avoisinent ! Qu’ils vous trouvent durs à leur égard ! Sachez qu’Allah est avec ceux qui le craignent ». (9, 124)

 

Assemblé par Maurice Saliba

Mumbai-type terror attacks on US cities: FBI

Extremists “with large agendas and little money can use rudimentary weapons” to sow terror, raising the spectre that the Mumbai attacks could embolden terrorists seeking to attack US cities, warned the top US investigation agency FBI.

 

The Federal Bureau of Investigation (FBI) is expanding its focus beyond al-Qaeda and into splinter groups, radicals who try to enter the country through the visa waiver programme and “home-grown terrorists,” FBI Director Robert S Mueller said at the Council on Foreign Relations in Washington on Monday.

 

“The universe of crime and terrorism stretches out infinitely before us, and we too are working to find what we believe to be out there but cannot always see,” said the head of the agency charged with protecting the US against domestic and international terrorism.

 

“Our primary threat continues to come from Pakistan and Afghanistan,” Mueller added. “But we are seeing persistent activity elsewhere, from the Maghreb and the Sahel to Yemen.”

 

US, he said was increasingly concerned with pockets of people around the world that identify with al-Qaeda and its ideology. “Some may have little or no actual contact with al-Qaeda. Yet fringe organisations can quickly gain broader aspirations and appeal.”

 

Citing a planned attack against Fort Dix, he noted the men FBI convicted had engaged in target practice in the woods of Pennsylvania. They had watched al-Qaeda training videos. They had a map of the base and a plan to get in. And they had purchased semi-automatic weapons from an FBI sting operation.

 

“Like the Mumbai attackers, these men wanted to inflict as much damage as they could. And as the Mumbai attacks illustrate, the simplest of weapons can be quite deadly when combined with capability and intent,” Mueller said.

 

One particular concern, the FBI director said, springs from the country’s background as a “nation of immigrants”. Federal officials worry about pockets of possible Islamic radicals among melting-pot communities in the United States such as Seattle, San Diego, Miami or New York.

 

A Joint Terrorism Task Force led by the FBI, for instance, continues to investigate a group in Minneapolis after one young man last fall flew to Somalia and became what authorities believe to be the first US citizen to carry out a suicide bombing.

 

“The prospect of young men,  indoctrinated and radicalised in their own communities . . . is a perversion of the immigrant story,” Mueller added.

 

 

 

Radical UK Muslims helping Taliban: Report

London: A section of radical British Muslims are providing the Taliban with electronic devices to make roadside bombs for attacks against the US-led Nato forces in Afghanistan, media reports claimed on Saturday. 

The devices, which enable Taliban fighters to detonate bombs by remote control, are either sent to sympathisers in neighbouring countries or carried in by volunteers who flew to Pakistan and crossed the border into Afghanistan, ‘The Daily Telegraph’ newspaper claimed.

Details of how British electronic components had been found in roadside bombs were given to David Miliband, the Foreign Secretary, when he visited British troops at their military compound at Lashkagar, in Afghanistan, this week.

In a briefing on operations by Brig Gordon Messenger, the Royal Marine commander of the British battlegroup, Miliband was shown samples of the home-made devices that were being used in attacks.

They included mobile phones filled with explosives used to attack foot patrols and more powerful devices used against vehicles

Mohammad: The Pedophile

cartoon-gregorius-nekschot-mohammed-deflowering-aisha1

PEDOPHILIA: [NL] (1906): sexual perversion in which children are the preferred sexual object.

[Scriptural Evidence] Volume 7, Book 62, Number 64: Sahih Bukhari [the most venerated and authentic Islamic source]
Narrated ‘Aishah:
that the Prophet married her when she was six years old and he consummated his marriage when she was nine years old, and then she remained with him for nine years (i.e. till his death).

Montgomery Watts states: “Muhammad seemed to have felt a SPECIAL TENDERNESS towards children.”

The Moral Standard Muslims look up to, Prophet Mohammad: “…  Sounds like child molestation to me. It does not appear to me that the founder of Islam was a man of peace or good moral character. “ – Anonymous.

Muslims Practicing Islam  :

Compilation of Ishaq b. Mansur al-Kasaj … found in Chapters on Marriage and Divorce, translated by Spectorsky, in the ruling that a woman “IS OF AGE WHEN SHE HAS REACHED HER NINTH YEAR!”

” Two Iraqi men, aged 28 and 34, who live in Lincoln, Nebraska, married two Iraqi girls, aged 13 and 14, in a private Islamic ceremony attended by family and friends. The two men have been arrested, charged with the sexual assault of a child and could be sentenced to 50 years of prison because the marriage age in Nebraska is at least 17 years of age. Their attorney argued that the men didn’t know about the law and that they were merely following their religious custom of courtship and marriage. Do they really do such things in today’s Iraq? “ – Abdul Abdi

” The point I would like to make is that The Muslim world has been exploiting young girls for quite sometime now in the name of Islam. These are child abuse and it does occur on a daily basis throughout Islamic world, including your birth place, Somalia. Rich Arab Muslims have been caught on the exit ports of India and Malaysia leaving with clueless, helpless girls clutching onto their dolls and other meager belongings. “-Faisal Hassan.

“Now you want to celebrate American man made system while ignoring one of the things Islamic Sharia APPROVES. What a shameful statement? Please note: Islamically, there is NOTHING wrong of marrying fifteen OR LESS as long as they have period and full feminhood signs. Any women reach the age of period can be married if and when she decided to ratify the contract of marriage.. That was the way our Prophet peace upon him got marry Caasha [Ayesha] . And that was the way our great Somali women delivered the majority of us. I DON’T THINK YOU WILL DARE TO SAY OUR PROPHET (PBUH) EXPLOITED ON CAASHA. [ Ayesha / Aishah ]” This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it  

Inspired By Islam (What the most famous cleric has to say):

From Khomeini’s book, “Tahrirolvasyleh”, fourth volume, Darol Elm, Gom, Iran, 1990 :

A man can have sexual pleasure from a child as young as a baby. However he should not penetrate, sodomising the child is OK. If the man penetrates and damages the child then he should be responsible for her subsistence throughout her life. This girl, however does not count as one of his four permanent wives. The man will not be eligible to marry the girls sister.
[…]
It is better for a girl to marry in such a time when she would begin menstruation at her husband’s house rather than her father’s home. Any father marrying his daughter so young will have a permanent place in heaven.

How it all began ( a long time ago in the isolated deserts of Arabia) :

Already, when Aishah (the daughter of Abu Bakr, Mohammad’s closest friend and unquestioning ally) was about 4-5 years old Muhammad started dreaming of a union with her [Ref: SAHIKH BUKHARI, 5:235] and he wasted no time in realizing his dreams, in spite of the fact that object of his dreams was a mere child. Perhaps you want to assume that it is “normal” for a 50+ year old man to dream of marrying a 4-5 old child, and then ACTUALLY ask for her hand at 6?

Is it normal for an oversexed old man (Muhammad had over 9 wives and concubines) to dream of a union with a 4-5 year old girl?

Muhammad ( SAW ) was basically oversexed, his sexual relationship with Aishah is a special case, which fits his strong need for a larger latitude to satisfy his sexual urge, as is witnessed by:
“The Prophet used to visit all his wives in a round, during the day and night and they were eleven in number.” I asked Anas, “Had the Prophet the strength for it?” Anas replied, “We used to say that the Prophet was given the strength of thirty (men).” And Sa’id said on the authority of Qatada that Anas had told him about nine wives only (not eleven).” [Bukhari.1:268]

When she was 6, Muhammad asked Abu Bakr, Aishah’s father, for her hand. Abu Bakr thought it was improper, because, as he said “I am your brother”; Muhammad brushed aside Abu Bakr’s reservation by saying that it was perfectly lawful for him to marry Aishah [ Ref: SAHIKH BUKHAR I7:18].

What happened to “there is no compulsion in matters of religion?” Anyway what compulsion did Muhammad need being a prophet his word was law, he restricted men to only four wives when he himself had more than four, that was a convenient exemption for Muhammad.

So, Aishah was betrothed to Muhammad, and 3 years later, i.e. when Aishah was 9, the marriage was consumed. And Muhammad was 53 then [SAHIH BUKHARI 5:236,7:64,7:65,7:88] .

The 3 year waiting period probably had to do with the fact that at that time Aishah had contracted some disease, whereby she, temporarily lost her hair. Aishah was then socially and psychologically still a child as is evidenced by the fact that she was still given to her toys, she was unaware of what was happening around her, and her playmates behave as would the children at present times [Sahih Bukhari 8:151,5:234].

Aishah became Muhammad’s favorite wife. And the sexuality in the relationship was predominant [ SAHIH BUKHARI .1.270, 3:36, 7:6, 3:148, 3:149, 3:150, 7:142, IbnSa’d 1pg165 ]. Later, Aishah was to be called the “mother of believers”.

If you are wandering, yes, the relationship was pedophilic.

When did the sexual relations between Prophet Mohammad and his child bride begin?

Unfortunately we do not have any video recordings of such events. Neither can we expect that there would be any explicit statements regarding this. In any case it is certain that she had NOT reached puberty when she moved into Muhammad’s house, which in itself, contrary to the prevailing social norms, is a tacit implication that he may indulge in whatever fantasies he may have had when he asked for Aisha’s hand. And Muhammad did have fantasies.

Volume 8, Book 73, Number 151:

Narrated ‘Aishah: I used to play with the dolls in the presence of the Prophet, and my girl friends also used to play with me. When Allah’s Apostle used to enter (my dwelling place) they used to hide themselves, BUT the Prophet would call them to join and play with me. (The playing with the dolls and similar images is forbidden, but it was allowed for ‘Aisha at that time, as she was a little girl, not yet reached the age of puberty.) (Fateh-al-Bari page 143, Vol.13)

It is, however, very unlikely that Muhammad would have waited for the onset of the menses; or at most it could have been just after the 1st drops. The evidence is necessarily indirect.

# His strong desire to “graze of the (tree) of which nothing has been eaten before”, as his other wives had not been virgins.

aisha

# Menses or fasting do not reduce Muhammad’s desire and potency for sex. His nightly rounds to his wives(lastly 12-13) did require more than average potency.

# New additions to his harem lead to intensive sexual activity, e.g. arrival of Maria lead to increased, initial spurt of sexual activity to the neglect of others .

# The intervals between prayers are used for quick stands “I used to wash the traces of Janaba (semen) from the clothes of the Prophet and he used to go for prayers while traces of water were still on it.”

# Other wives try to please Muhammad by sacrificing their turns in favor of Aisha.

# During his last fatal illness he cries: “Where will I be tomorrow? Where will I be tomorrow?”, seeking Aisha’s turn.

 020206_france_soir_muhammed_01


Prophet Say: Marry Young Virgins

Volume 7, Book 62, Number 17:

Narrated Jabir bin ‘Abdullah:

When I got married, Allah’s Apostle said to me, “What type of lady have you married?” I replied, “I have married a matron’ He said, “Why, don’t you have a liking for the young virgins and for fondling them?” Jabir also said: Allah’s Apostle said, “Why didn’t you marry a young girl so that you might play with her and she with you?’

Silent Children :

Volume 7, Book 62, Number 67:

Narrated Abu Huraira:

The Prophet said, “A matron should not be given in marriage except after consulting her; and a virgin should not be given in marriage except after her permission.” The people asked, “O Allah’s Apostle! How can we know her permission?” He said, “Her silence (indicates her permission).”

04-kaare-bluitgen-s-1

Where sex is akin to a crime, silence is admission of your guilt. What a corruption of “fitrah” ( human nature).

What religion condones the destruction of childhood? What are we who daily avow our undying love for Allah to do against a system that ruthlessly oppresses its youngest and brightest ? 


  • What was Aisha’s age? I have heard other figures … (A question also known as: How many of your own sources will you deny ? )

All the relevant sources (Bukhari, Ibn Hisham, Tabari, Ibn al-Athir, Ibn Sa’d, Ibn Hanbal, etc.) maintain that Aishah was betrothed to Mohammed when she was 6, and the marriage was consummated 3 years later.

‘Muhammad – The Word of Allah’ written by Anne-Marie Delcambre. (Anne-Marie Delcambre has a doctorate in ‘Islamology’, and taught Islamic Civilization at the Saint Joseph University of Beyrouth in Lebanon). On page 69, it says that he was married to her when she was 9 years old.

Dates commonly accepted by scholars: Birth Muhammad (570), birth Aishah (614 or 615). Betrothal (620 or 621), Consummation of marriage (623 or 624). In particular the “consummation” of marriage is said to have taken place after the hidjra in Shawwal 1 or 2. Between 621 and 623 Aishah is said to have contracted a disease whereby she temporarily lost her hair. (Ref 1)

204510750ca866521b87c0fd4a5b314d2

She could not have been more than 10 years when she went to live in Muhammad’s house. The fact that she took her toys with her to her new home indicates that she was psychologically and socially still a child. And the fact that she was allowed to play with DOLLS indicates that she had NOT reached puberty by this time. (“The playing with the dolls and similar images was(is) forbidden, but it was allowed for Aishah at that time, as she was a little girl, not yet reached the age of puberty.”Fateh-al-Bari page 143, Vol.13). Besides, there is also Aisha’s own statement which implies that she had NOT reached puberty when she moved into Muhammad’s house[Sahih Bukhari 7.163]. I am sure she would have been able to recount accurately as to when and where she got her first menses. Most girls do remember such events rather accurately. (Refs 2)

What is “sick” is that Muhammad had started to dream of a union with Aishah already when she was 4-5 years old: “You were shown to me twice (in my dream) before I married you…(and) I said (to myself), ‘If this is from Allah, then it must happen.” He was to use a similar tactic when he wanted to marry his step son’s wife. A tactic which Aishah later came to understand as fraud, as in: “Aishah said: O Allah’s Apostle! I do not see, but, that your Lord hurries in pleasing you.” (Refs 2)

Muhammad wasted no time in realizing what he had been dreaming. Already when Aishah was 6 “The Prophet asked Abu Bakr for ‘Aisha’s hand in marriage. Abu Bakr said “But I am your brother.” The Prophet said, “You are my brother in Allah’s religion and His Book, but she (Aishah) is lawful for me to marry.” Here it does not seem that Abu Bakr consented to the marriage wholeheartedly.

REFERENCES (1) Les femmes du Prophete Prof.Magali Morsi, Professor of History, University of Muhammad V, Rabat, Morocco.

(2) Shahih Bukhari: [1.229] [1.230] [1.231] [1.232] [1.233] [1.258] [1.263] [1.267] [1.270] [1.294] [1.296] [1.298] [1.299] [3.148] [3.149] [3.150] [3.853] [4.736] [5.235] [5.236] [5.731] [7.14] [7.15] [7.57] [7.48] [7.57] [7.64] [7.65] [7.86] [7.88] [7.90] [7.144] [7.163] [8.151] [9.139] [9.140]

* “And if a woman is sexually mature I see nothing wrong with her marriage in general, with a man of any age… “- A Muslim.

For those Muslims who approve of the above statement ( and hold similar views ): Would you let your daughters go through this ?


Pedophile?

What are the essential features of pedophilia?

Professors of psychiatry, Harold I. Kaplan MD and Benjamin J.Sadock MD. of New York University Medical School states the essential features to diagnose pedophilia are:

1. Identification with and narcissistic investment in immature sexual objects.

Muhammad’s infatuation and relationship with Aishah fits this criterion. And Mohammad was vain too – he liked to use perfume and dye his hair (even as an old man).

2. Control, domination and seduction of children.

A slight recalcitrance on the part of his wives was met by intolerant threats like: “if he (Muhammad) divorce you, (Allah) will give him in your place wives better than you, submissive, faithful, obedient, penitent, adorers, fasters, widows and virgins.” [K 66.5]

3. Sexual activity with children is preferential and occurs repeatedly.

Aishah was ever present, right up to his last fatal breath and he preferred spending his nights with her. Aishah became Muhammad’s favorites wife. And the sexuality in the relationship was predominant. [Sahih Bukhari 1.270,3:36,7:6,3:148,3:149,3:150,7:142,IbnSa’d 1pg165]


Is menses necessary indicator of sexual maturity?

Sexual maturity is NOT PURELY RELATED TO MENSES as for some peculiar reasons many Muslims have tried to say.

In the first place having or not having menses is not the criterion for sexual maturity, and thus of pedophilic behavior. We have cases here, of abducted girls, 12, 13, 14, well past their menses, and yet preferred by pedophiles as sexual objects.

Besides when Aishah was about 4-5 years old Muhammad started dreaming of a union with her [Sahih Bukhari 5:235]- I am sure Ayesha was not menstruating then . Or do Arab girls menstruate at the age of 4-5?